Détection de micro-organisme pathogène

Dans les animaleries et les unités transgéniques, la contamination par micro-organisme pathogène est de plus en plus présente et persistante. Une telle contamination engendre plusieurs problèmes pouvant affecter les résultats attendus par les chercheurs, en plus d’'affecter les animaux eux-mêmes. Il a été prouvé que certaines bactéries peuvent affecter le microbiote chez l’'animal, entraînant plusieurs complications pouvant mener à l'’altération de l’'expression de certains gènes de l'’hôte. Afin de maintenir les colonies saines, la plateforme RNomique de l’'Université de Sherbrooke a développé un essai de détection de micro-organisme pathogène basé sur le RT-PCR quantitatif en temps réel, et ce à une fraction du prix payé ailleur. À cette réduction du coût s’'ajoute un service plus rapide permettant la mise en place d’'un plan d’'action immédiat pour enrayer la contamination (mise en quarantaine, antibiogramme, etc.), le cas échéant, et pour contrôler l’'apparition de toute nouvelle contamination.

  • Détection à partir d’'un écouvillon avec milieu de transport.
  • Micro-organismes pathogènes ciblés:
    • Pasteurella pneumotropica (Jawetz et Heyl)
    • Pasteurella multocida
    • Klebsiella pneumoniae
    • Klebsiella oxytoca
  • Mise au point disponible pour la détection de tout autre micro-organisme.

 

Grille tarifaire (CAD par test)

Université de Sherbrooke Académique canadien Extérieur du Canada Industriel
12.20 21.22 42.43 68.95